Le chateaux de Falgars. Route 3 Beuda

Montée à la tour un emplacement privilégié d'où contrôlaient l'extrémité orientale des Pyrénées, ainsi que le passage qui communiquait avec Gal.lia, la plaine de l'Empordà, la baie de Roses, la vallée de la Fluvià, Castellfollit et même le Pla de l'Estany

Modalité
  • À pied
Région
  • Garrotxa
Communes
  • Beuda
Le temps
  • Plus de 4 heures
Difficulté
  • Élevée
Temps
  • 4h30min
Distance en km
  • 10,5 Km
Altitude maximal
  • 953m
Altitude minime
  • 327m
Dénivellement accumulé en montée
  • 861m
Dénivellement accumulé en baissé
  • 861m

Itinéraire circulaire qui part de Beuda, grimpe par le chemin marqué en jaune jusqu’à la Font de Roca Pastora qui est le même chemin que la montée au Mont, en passant par les indicateurs AG16 ca n’Oliveres et AG17 Font de Rocapastora. Nous prenons les escaliers qui nous font passer par la Font de Rocapastora À partir de là, le sentier grimpe par une épaisse forêt de chênes verts et rapidement nous nous rapprochons des falaises de Rocapastora, que nous suivons en passant dans la grotte du Corral de l’Abat, d’une longueur de 80 mètres environ et d’une largeur d’entre 2 et 6 m. Après la grotte, le sentier s’enfonce dans le bois en passant par les ruines de la maison de Rocapastora et bifurque rapidement pour continuer à traverser le versant de la montagne au milieu de l’épaisse forêt de chênes verts jusqu’à un canal équipé de cordes. Là, nous suivons le canal. Peu après, le chemin-piste prend un virage prononcé ou détour et commence à grimper depuis le Coll de la Creu. Le sentier suit la crête en passant par un belvédère naturel jusqu’au point culminant du Puig de Far, couronné par les ruines du Castellot de Falgars. Il nous faut grimper sans difficulté jusqu’au château, situé sur une colline à 900 mètres.

Sa situation topographique en fait un point stratégique privilégié de contrôle du territoire. Cette situation permet depuis la tour de contrôler tout l’extrême oriental des Pyrénées ainsi que le passage qui reliait la Gaule, la plaine de l’Empordà, la baie de Roses, la vallée du Fluvià, Castellfollit et même le Pla de l’Estany. L’origine de la tour remonterait aux IIe et Ier siècles avant J.-C.  Elle est de forme circulaire et sa technique de construction est similaire au parement des murailles de la Néapolis d’Empúries.

Nous rebroussons chemin pour nous retrouver à l’indicateur B3 Sota Pla de Ginestar. Nous continuerons désormais en direction du monastère de Sant Llorenç de Sous, indicateur AG21.

Sant Llorenç del Mont ou monastère de Sant Llorenç de Sous était une abbaye bénédictine de l’ancien comté de Besalú, dans les limites de l’évêché de Gérone, située à l’extrême sud de l’actuelle localité d'Albanyà (Alt Empordà). Ce fut le centre du village de Sous, actuellement déshabité, appartenant à l’ancienne commune de la Garrotxa de Bassegoda, qui fut incorporée en 1988 à la commune d'Albanyà et, par conséquent, à la région de l'Alt Empordà. Au début du XIXe siècle, l’église paroissiale de Sant Llorenç de Sous fut construite dans ses ruines. Depuis Sant Llorenç de Sous, nous nous dirigeons vers Beuda, en passant par la Font de Rocapastora, indicateur AG17 et par le Camí de la Salve Regina jusqu’à l’indicateur AG16 Ca n’Oliveres où, en suivant les marques jaunes, nous continuerons en direction de Beuda.